Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Cabinet Mabille, Agence immobilière PONT L EVEQUE 14130

L'actualité de CENTURY 21 Cabinet Mabille

TAXE FONCIERE: TOUJOURS PLUS !

Publiée le 29/10/2015

TAXE FONCIERE : TOUJOURS PLUS !!!

 

La taxe foncière vient ajouter sa pierre à l’édifice !

De récentes et nombreuses études sont unanimes : la taxe foncière affiche une insolente progression depuis 2009.

 Une flambée de la fiscalité qui met à mal les propriétaires mais également le marché immobilier.

 

I/ TOUJOURS PLUS !

 Alors que nous venons d’acquitter nos «  chères » taxes foncières, les articles sur l’augmentation parfois délirante de cette imposition ne cessent de se multiplier.

Une progression constante depuis 2009 mais également et plus grave, dans les 50 plus grandes villes de France, la taxe foncière a augmenté deux fois plus en 2015 qu’en 2014.

Dans ces villes le taux d’imposition moyen est désormais de 40.80 %.

Si les causes d’une telle envolée sont connues : révision à la hausse des valeurs locatives et baisse des dotations de l’Etat, l’impact sur le revenu des ménages devient à la limite du supportable.

 

II/ LES PROPRIETAIRES MIS A MAL.

 Tous les propriétaires ne sont pas logés à la même enseigne, si certaines communes ont su rester raisonnables, beaucoup de propriétaires doivent composer avec un niveau de taxe exceptionnellement élevé.

Pour les propriétaires concernés, cela peut devenir rapidement insupportable, mettant à mal leur budget (la taxe foncière peut parfois représenter plusieurs mois de salaires ou de retraite) mais également pouvant dans un effet négatif extrême, inciter les potentiels acquéreurs à suspendre ou différer leur projet d’acquisition.

 

III/ IMPACT SUR LE MARCHE IMMOBILIER

 

Afin de pouvoir honorer leur taxe foncière, certains propriétaires renoncent à des dépenses d’entretien ou d’amélioration de l’habitat pourtant souvent indispensables.

Plus grave, le marché de l’investissement locatif  et sa nécessaire rentabilité se trouvant lourdement impacté par cette fiscalité excessive

 

Notre actualité